BINGER Louis Gustave

14 novembre 2009

BINGER et le Maréchal François Marcellin Certain de CANROBERT

ECanrobertn 1875, alors que le régiment de Louis Gustave BINGER, le 20ème régiment de Chasseurs à Pied, était cantonné à Rouen, eurent lieu des grandes manoeuvres dans la région de Pacy sur Eure (Eure).                        " le maréchal CANROBERT, qui après les avoir dirigées, passe à leur issue devant le front des troupes, a remarqué l'air éveillé et intelligent d'un jeune blondin, engagé volontaire et actuellement fourrier  porte fanion du 20ème bataillon de chasseurs...Il le fait sortir des rangs, l'interpelle , et, frappé de ses réponses, il l'encourage à persévérer dans "l'amour des armes" en rééditant pour soutenir son ardeur, ce patriotique...lieu commun que le vieux héros à l'art de relever de sa parole accentuée:" Vous avez peut-être le bâton de maréchal dans votre giberne!". Cinq ans plus tard, le fourrier après avoir passé par l'école de sous-officiers, partait, en qualité de sous-lieutenant d'infanterie de marine , pour le Sénégal." Le Blondin, c'était BINGER.                                                                     Edouard de SUTIL, Le Figaro, Lundi 13 mai 1889.   

Posté par auboin à 15:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire