BINGER Louis Gustave

25 avril 2009

Village et poste de Tiassalé ( Côte d'Ivoire )

thialasseTIASSALE

La soumission avec placement sous protectorat français du village de Thiassalé (Tiassalé), à 106 kilomètres de la côte, eut lieu le 22 décembre 1892. Elle fut signée par Eloi BRICARD, résident de France à la Côte d'Ivoire; POBEGUIN, chef de station, remplissant les fonctions d'administrateur à Grand Lahou; N'GUESSA, fils d'EKY, Roi de Thiassalé; BOSSON, fils de KOUAMENA BOUE, avec dépôt de 100 onces d'or fétiches. POBEGUIN arriva au poste de Thiassalé le 12 juin 1893, vers 12 heures, et prit en charge la direction politique en remplacement du capitaine MANET que le capitaine MARCHAND avait laissé en précurseur pour l'occupation des lieux considérés comme stratégiques. Le village se trouvait très près du poste. Le 30 juin 1893, POBEGUIN commença à tracer l'avenue qui va du poste à la rivière Bandama, avec nivellement et débroussaillage. Le 3 juillet 1893, il planta des tam-tams comme pots de fleurs à la porte du poste et commença des semis de graines dans un jardin préparé près du Bandama et du débarcadère, qui sera régulièrement inondé par les crues. Ce jardin sera entouré d'une palissade et y seront plantés, pour commencer, des tomates et des salades. Le 4 août 1893, la nouvelle avenue sera bordée de jeunes plants de cocotiers. Le 19 septembre 1893 eut lieu, après les honneurs militaires, l'enterrement du capitaine MANET dans le petit cimetière. Alors qu'il reconnaissait la rivière Bandama sur un chaland pour le compte de l'expédition MARCHAND, le capitaine MANET voulu traverser, de la rive droite à la rive gauche, les eaux tumultueuses. Le chaland se retourna et sombra près du village d'Eliessou précipitant à l'eau ses occupants. Le capitaine MANET se noya comme la plupart des hommes de son équipe. On ne retrouva son corps déchiqueté que plusieurs jours plus tard. 

Le 18 janvier 1894 : première cueillette de bananes dans les plantations. POBEGUIN entreprit de refaire le poste entièrement. Un charpentier s'occupa à poser la toiture de la nouvelle maison de l'administrateur, suivi, le 24, par le crépissage de la 3° chambre qui servira de magasin, la pose de parquets et l'aménagement d'une véranda. Suivra le début des travaux de construction de la maison prévue pour héberger les quarante miliciens. POBEGUIN quitta le poste de Thiassalé, refait à neuf, le 5 avril 1895, pour d'autres missions. Il fut remplacé par l'administrateur Albert NEBOUT.

       tiassale_Manet POBEGUIN_TIASSALE_d_barcadaire photos de gauche: Vue du grand rapide de Tiassalé où s'est brisé le chaland, lieu où le capitaine MANET s'est noyé en 1893. Photo de droite: Le débarcadère de Tiassalé en décembre 1896.

fonds photos C.H. POBEGUIN, Bibliothèque Municipale de St-Maur-des-Fossés.          

Posté par auboin à 21:36 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

Commentaires

    bravo a vous ! pour la qualité de ce site; je vis en CI depuis 3 ans mais avit fait mon SN a Man en 1990. je recherche des photos anciennes de CI et l histoire coloniale de CI.
    encore merci a vous.

    Posté par caron, 06 octobre 2014 à 00:56

Poster un commentaire