BINGER Louis Gustave

26 janvier 2009

BONDOUKOU (Côte d'Ivoire) en 1888

BONDOUKOUBONDOUKOU_livreBINGER_Case_BONDOUKOU_1BINGER_case_BONDOUKOU_2

 

Lors de sa grande exploration, BINGER entra à Bondoukou le 4 décembre 1888.

BONDOUKOU_plaqueles deux photos à droite: ruines de la case où logea Binger du 4 au 20 décembre 1888 et où il fut soigné par son hôte Sitafa OUATTARA.

Ci-contre, une plaque de la "Maison de l'Explorateur" qui avait été prévue pour signaler cette case à Bondoukou.

Bondoukou a été fondée antérieurement à 1043 et s'est enrichie par le commerce de l'or et du sel. Citée musulmane, capitale d'un pays fétichiste tout entier consacré aux affaires. Lors du passage de BINGER en 1888, le village était sale et en très mauvais état, les habitations construites en terre menaçaient ruines. La population se comptait entre 2.500 et 3.000 personnes sous l'autorité civile d'un Chef de village et spirituelle d'un Iman. Il y avait deux mosquées, une neuve et une très ancienne, bâties à la manière de celles de Kong. Un grand marché permettait de se procurer du boeuf, des papayes, des bananes, des ignames, de la farine de maïs, etc... ainsi que des articles venus d'Europe. Le commerce de l'or se faisait à l'intérieur des cases où chaque villageois disposait d'une balance pour négocier ses pépites en troc ou contre des cauries, petits coquillages ayant un pouvoir mystique et qui servaient de monnaie.

Posté par auboin à 09:51 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

Poster un commentaire